ACTUALITÉS

Logement à Schaerbeek : comme toujours, le PTB se trompe de cible !
Le mercredi 21 novembre 2018

Ce soir, le PTB a appelé les Schaerbeekois à venir manifester à l’occasion du dernier conseil communal. Le parti
réclame la construction de 2.400 logements sociaux et invite les citoyens à soutenir cette exigence. Une fois
de plus, le PTB se trompe de cible et enfonce des portes ouvertes !

Le PTB enfonce des portes ouvertes : la rénovation des logements sociaux est en cours.
« Oui, il y a un besoin de rénovation des logements sociaux à Schaerbeek. En 2001, lorsque je suis devenu
Bourgmestre, 1.900 logements sur les 2.400 que comptait Schaerbeek étaient en attente d’une rénovation.
Aujourd’hui 1.200 logements ont déjà été rénovés, il en reste un peu moins de 700 à rénover, pour lesquels le Foyer
Schaerbeekois a déposé un programme de rénovation et reste en attente de promesses de subside (50 millions €)
auprès de la SLRB, le pouvoir régional subsidiant. » explique Bernard Clerfayt.

Mais des rénovations sont en cours : la rénovation du bloc de la rue L’Olivier, réalisé par Beliris, a débuté ce 17
septembre. Celle de l’ensemble de la rue Van Droogenbroeck a débuté il y a un mois.

Le PTB se trompe de cible : la politique du logement social est une compétence régionale.
En effet, le financement des programmes de logements sociaux (construction ou rénovation) est une
compétence régionale.

Le PTB est irréaliste et veut sacrifier les investissements dans l’avenir (crèches, écoles, centres sportifs, etc.).
« Comme souvent, la demande du PTB est irréalisable. Construire 2.400 logements sociaux coûterait 480 millions
€. Sachant que le budget d’investissement annuel de Schaerbeek, sur fonds propres, pour l’ensemble des
compétences communales (voiries, espaces verts, écoles et crèches, équipements sportifs, bâtiments publics, etc.)
est de 20 millions, la commune devrait renoncer à toute réparation et entretien des équipements existants et
toute nouvelle construction de crèches, écoles et centres sportifs pendant 24 ans ! » précise Bernard Clerfayt.

Le PTB ne respecte pas les fondements de la démocratie
Enfin, la campagne communale est terminée. Les idées du PTB ont recueilli des suffrages, leurs élus siégeront au
conseil communal qui sera installé le 5 décembre prochain. Cependant, le bon fonctionnement de la démocratie
réclame que les élus du peuple, qu’ils aient voté pour le PTB ou pas, délibèrent dans le calme et le respect des
opinions d’autrui. Nous ne pouvons donc tolérer des pressions et manifestations devant l’hôtel communal un
jour de séance plénière du conseil communal. Enfin, la question du logement social n’est pas à l’ordre du jour de
la séance de ce soir, le PTB n’a rien inscrit à ce sujet.

Dans la même rubrique
UNE FORTE MOBILISATION DES ACTEURS DE LA SOCIETE CIVILE ET DES AUTORITES COMMUNALES POUR AUGMENTER LA SECURISATION DES TRAVERSEES PIETONNES BOULEVARD LAMBERMONT
UNE FORTE MOBILISATION DES ACTEURS DE LA SOCIETE CIVILE ET DES AUTORITES COMMUNALES POUR AUGMENTER LA SECURISATION DES TRAVERSEES PIETONNES BOULEVARD LAMBERMONT
Schaerbeek devient la seconde commune bruxelloise à disposer d’une ombudsman
Schaerbeek devient la seconde commune bruxelloise à disposer d’une ombudsman
COMMERCE EXTÉRIEUR : CÉCILE JODOGNE VISITE LE SITE BRUXELLOIS DE LA SABCA
COMMERCE EXTÉRIEUR : CÉCILE JODOGNE VISITE LE SITE BRUXELLOIS DE LA SABCA
Schaerbeek, volontaire et concrète dans la lutte contre le changement climatique
Schaerbeek, volontaire et concrète dans la lutte contre le changement climatique
Schaerbeek devient la seconde commune bruxelloise à disposer d’un ombudsman
Service aux citoyens Schaerbeek devient la seconde commune bruxelloise à disposer d'un ombudsman
Schaerbeek, volontaire et concrète dans la lutte contre le changement climatique
Climat Schaerbeek, volontaire et concrète dans la lutte contre le changement climatique