ACTUALITÉS

Congrès DéFI Bruxelles
Les têtes de liste ont été dévoilées
Le dimanche 3 juin 2018

Ce dimanche 3 juin, DéFI Bruxelles organisait son grand congrès en vue des élections communales d’octobre 2018. Plus de 350 militants et sympathisants ont répondu à l’appel.

C’est à Schaerbeek, commune du député-bourgmestre DéFI Bernard Clerfayt, que DéFI Bruxelles a présenté son programme et ses têtes de liste pour les élections communales. L’atmosphère chaleureuse qui régnait au Blue Point témoignait, à elle seule, de l’engagement et de la motivation des troupes à l’approche du scrutin d’octobre. Comme l’explique Bernard Clerfayt, “être en campagne électorale, c’est un moment particulier de proximité avec les électeurs”.

Pour revoir l’intégralité du discours de Bernard Clerfayt, c’est ici.

Rappelons que, selon le dernier grand baromètre politique Ipsos (mars 2018) commandité par Le Soir/RTL, DéFI est crédité de 14,3 % des intentions de vote à Bruxelles pour les élections régionales, confirmant sa troisième place en Région bruxelloise. Outre la traditionnelle présentation des têtes de liste et candidats DéFI pour les 19 communes bruxelloises, les figures de proue du parti ont développé, chacune à leur tour, les grands thèmes de la campagne amarante.

  • Propreté et mobilité

Marc Loewenstein, député-échevin et tête de liste DéFI à Forest, a exposé les ambitions de DéFI en matière de propreté et de mobilité, rappelant que DéFI défend une mobilité « écoresponsable », c’est-à-dire un partage équilibré de l’espace public entre piétons, cyclistes et automobilistes et entend lutter davantage contre l’impunité sur les voiries et les incivilités.

 

  • Enseignement

Anne-Rosine Delbart, conseillère communale et tête de liste DéFI à Ixelles, a pour sa part rappelé les lignes de force du programme DéFI en matière d’enseignement. Parmi celles-ci, la proposition d’augmenter l’offre de places en crèche (pour qu’elle corresponde à un taux de couverture de 38 %, au-delà donc des 33 % recommandés au niveau européen) afin qu’elle corresponde à la réalité démographique bruxelloise, le développement de projets d’inclusion avec des enfants porteurs de différences, l’immersion linguistique, les cantines durables, les économies d’énergie et le tri sélectif au sein des établissements scolaires.

 

  • Environnement

Laure De Leener, tête de liste DéFI à Berchem-Sainte-Agathe, a détaillé les ambitions de DéFI pour une commune soucieuse du cadre de vie de ses habitants et respectueuse de l’environnement.

 

  • Economie et finances communales

Emmanuel De Bock, chef de groupe DéFI au parlement bruxellois et tête de liste DéFI à Uccle, a passé en revue les propositions de DéFI relatives aux communes : soutenir le recours aux producteurs locaux, revitaliser les noyaux commerciaux, stimuler l’esprit d’entreprise, créer une maison de l’emploi dans chaque commune, sensibiliser les employeurs de la commune aux discriminations à l’embauche, etc. “Une gestions saine et rigoureuse des finances communales, sans augmenter les impôts, pour protéger le pouvoir d’achat des habitants”.

 

  • Démocratie participative

Martine Payfa, députée bruxelloise, cheffe de groupe au conseil communal et tête de liste DéFI à Watermael-Boitsfort a exposé les objectifs des Amarantes dans ce domaine. DéFI entend notamment créer un code de la participation citoyenne, qui fixera les procédures d’initiative et d’association des citoyens à la décision de l’autorité pour des projets qui les concernent. “Il faut entamer un dialogue avec les citoyens grâce aux associations de quartier, avec la présence obligatoire du Collège, et pourquoi pas de la police”.

 

  • Sécurité

En matière de sécurité publique, DéFI, par la voix d’Emmanuel De Hemricourt De Grunne, tête de liste DéFI à Saint-Gilles, répond de manière multiple par l’éducation, la prévention et surtout la mise en place de politiques de proximité. DéFI entend ainsi renforcer le maillage de la police en développant des antennes locales de type “Kôban”, avec un nombre de policiers assignés à un quartier délimité.

 

  • Logement

Christophe Gasia, chef de groupe au conseil communal et tête de liste DéFI à Etterbeek,  a développé, quant à lui, les grands axes du programme de DéFI en matière d’urbanisme, à savoir favoriser l’accès à la propriété pour les jeunes couples et les classes moyennes qui peinent à trouver un logement bon marché en raison de l’envolée des prix de l’immobilier. “Il faut davantage de dynamique pour lutter contre les logements privés inoccupés, en mettant en place des sanctions adaptées”.

 

  • Bonne gouvernance

Fabian Maingain, député bruxellois, chef de groupe au conseil communal et tête de liste DéFI à la Ville de Bruxelles, est revenu sur la thématique phare de DéF : la bonne gouvernance ! Il a détaillé les propositions de réforme de la gouvernance publique, plaidant entre autres pour la mise en place d’une évaluation systématique, au moins une fois par an, des politiques publiques avec des indicateurs objectifs  et l’instauration d’une déclaration personnelle de prise d’intérêts (mandats et revenus) obligatoire sans oublier la suppression de la rémunération des mandats dérivés ou accessoires liés au fonctions de bourgmestre, échevin ou président de CPAS.

 

Le Congrès s’est terminé par la présentation des têtes de liste, pour les 19 communes bruxelloises, fortement encouragées par Michaël Vossaert, président de DéFI Bruxelles et également tête de liste DéFI à Molenbeek.

 

Pour revoir l’intégralité du discours de Michaël Vossaert, c’est ici

 

Les discours des deux ministres DéFI Cécile Jodogne et Didier Gosuin ont été l’occasion de rappeler tous les dispositifs mis en place à la Région pour relancer l’emploi et soutenir l’économie, promouvoir la santé et réduire les dépenses publiques en la matière.

 

Pour revoir l’intégralité du discours de Cécile Jodogne, c’est ici

Pour revoir l’intégralité du discours de Didier Gosuin, c’est ici

Dans la même rubrique
Les DéFI jeunes également présents sur la LB
Les DéFI jeunes également présents sur la LB
L’évènement Living Reine se déroulera sur la place de la Reine du 24 au 30 septembre 2018
L’évènement Living Reine se déroulera sur la place de la Reine du 24 au 30 septembre 2018
Schaerbeek inaugure un des plus grands dojos de Belgique !
Schaerbeek inaugure un des plus grands dojos de Belgique !
Les 48h des bourgmestres avec Bernard Clerfayt
Les 48h des bourgmestres avec Bernard Clerfayt
900 places dans 2 nouvelles écoles et une salle de sport neuve, Inauguration du site Van Oost
900 places dans 2 nouvelles écoles et une salle de sport neuve, Inauguration du site Van Oost
Migrants à la gare du nord :  Bernard Clerfayt réfute les propos de Franken
Migrants à la gare du nord : Bernard Clerfayt réfute les propos de Franken